Accueil
UPMC
INSU
CNRS
Nos anciennes actualités
Juillet 2006

Acidification des océans


Au cours des 200 dernières années, qui correspondent à l’émergence et au développement de l’ère industrielle, les océans ont absorbé près de la moitié du CO2 issu de la combustion des carburants fossiles : charbon, gaz naturel, pétrole, soit 120 milliards de tonnes. Conséquence : le pH des eaux de surface a chuté de 0,1 unités au cours du XXe siècle.

En 2006, ce sont chaque jour plus de 25 millions de tonnes de gaz carbonique qui se combinent avec l’eau de mer. L’augmentation des émissions de CO2 atmosphérique suit une courbe exponentielle. Ainsi, durant le siècle à venir l’acidification risque de se poursuivre à une vitesse presque mille fois supérieure à toute variation naturelle depuis au moins 600 milliers d’années, entre les périodes froides (glaciaires) et chaudes (interglaciaires). Le pH des eaux de surface océaniques pourrait diminuer, d’ici à la fin du siècle, de 0,5 unités. Il s’agirait alors du pH le plus bas jamais enregistré depuis des millions d’années.

Les conséquences de l’acidification sur les organismes marins sont encore mal connues. Néanmoins, les premières études expérimentales suggèrent que celle-ci constitue une menace réelle pour la survie de certaines espèces. L’acidification entraîne la diminution de la concentration des ions carbonates, éléments nécessaires à la construction de squelettes et coquilles de nombreux organismes marins, dits calcifiants.

Sophie Martin, Pieter Provoost, Antoine Sciandra et Jean-Pierre Gattuso, membres de l'Observatoire Océanologique de Villefranche sur Mer et travaillant au sein du Laboratoire d'Océanographie de Villefranche s'intéressent aux conséquences biologiques de l'acidification de l'eau de mer sur les algues calcaires (photo 1) et les coraux méditerranéens ainsi que sur de petites algues phytoplanctoniques, les coccolithophoridés (photo 2).

Ces programmes de recherche sont soutenus financièrement par l'union européenne (projet intégré CARBOOCEAN et réseau d'excellence EUR-OCEANS ) et l'agence nationale de la recherche au travers du projet BOOM.

 

Pour plus d'informations...

Actualités sur l'acidification des océans

Equipe "Ecologie microbienne et biogéochimie"

Contact Email : Jean Pierre Gattuso

Le site du Laboratoire d'Océanographie de
Villefranche sur Mer

 

 

 

 

 

Page d'information réalisée parJean-Pierre Gattuso et Sophie Martin

 
CopyRight © 2006 - Observatoire Océanologique de Villefranche sur Mer - O.B. (Dernière mise à jour: 21 juillet 2006)