Accueil
UPMC
INSU
CNRS
Vers anciennes actualités
Inauguration de la bouée LEO

Présentation officielle de la bouée L.E.O.
(Littoral Environnement Observable)

La présentation officielle de la bouée L.E.O. par leurs créateurs et les partenaires associés s'est déroulée le jeudi 18 novembre 2004 à la Citadelle de Villefranche-sur-Mer. Cet évènement, accueilli dans la citadelle par M. Grosgogeat, maire de Villefranche sur Mer, a réuni de nombreux institutionels et experts scientifiques.

Inauguration LEO

Notons la présence de Dominique Bresson qui représentait le Préfet de la Méditerranée; de Xavier Pichou, directeur départemental des Affaires Maritimes qui représentait le Préfet Pierre Breuil; de René Vestri qui représentait Christian Estrosi, président du Conseil Général des Alpes-Maritimes; de Marc Lafaurie, adjoint au maire de Nice qui représentait Jacques Peyrat, président de la CANCA et maire de Nice; de Jean-François Descamps, représentant Hubert Falco, maire de Toulon, de Maud Colle-Gamerdinger, directeur de l'environnement, de l'urbanisme et la construction qui représentait Michel Leclerc, Ministre de la Principauté de Monaco; de Jean-Marc Guérin, directeur de l'écologie et développement du Conseil Général; de Michel Glass, directeur de l'Observatoire Océanologogique de Villefranche sur Mer; des responsables en charge de l'environnement des villes de Nice, d'Antibes, de Cannes, du Cap d'Ail et de Toulon; de Guy Herrouin, directeur de l'IFREMER Méditerranée; de François Baudin, directeur de la division Technique de l'INSU; d'Hélène Faradji, responsable du Service du Partenariat et de la Valorisation à la délégation Côte d'Azur du CNRS, de Nadine Marchandé, responsable du Service de la Valorisation de l'Université de Nice; de Lucien Laubier, Directeur de l'Institut Océanographique de Paris; de Michel Boisson, océanographe au Centre Scientifique de Monaco; et des partenaires du projet: M. Juniet (Sté Mobilis), M. Maquaire (Sté NKE-Micrel), M. Gauthier (Sté Transiciel); de M. Claveau et M. Laurent, de l'I.U.T. de Nice.

Cette nouvelle bouée, actuellement développée par le service Electronique-Prototypie-Mécanique de l'Observatoire repose sur un concept de bouée autonome destinée à mesurer à haute fréquence (6 fois/jours au maximum) des paramètres physico-chimiques de base, sur les couches de 0 à 100 mètres qui sont les plus délicates à observer. La grande modularité de cette bouée lui permet d'être évolutive et facilite l'intégration d'appareillages de mesure actuels et futurs. Plusieurs partenaires publics et privés sont impliqués dans ce projet, qui devrait déboucher sur une société à la valorisation du travail de recherche de l’OOV, mais aussi à des applications pour le compte de collectivités du littoral méditerranéen.

Le projet de la bouée L.E.O. est Lauréat du Concours National à la Création de Technologie innovante 2004 dont le prix a été remis, le 29 juin, en présence du Ministre délégué de la Recherche, Monsieur François d’Aubert.

Jean-Michel Grisoni
Porteur du projet Bouée L.E.O.
Observatoire Océanologique de Villefranche-sur-Mer

devant une assistance composée d'environ 120 personnes

Suite à la présentation de la Bouée L.E.O., une réflexion s'est amorcée autour de deux tables rondes sur l’évolution de la gestion durable du littoral et sur les opportunités de mise en place de la bouée L.E.O. La manifestation s'est poursuivie par l'organisation d'une sortie en mer qui a permis de se rendre dans la rade de Villefranche sur Mer où un prototype en test effectue des mesures depuis le 8 novembre.

 

Page d'informations réalisée par Martine Cano

 
CopyRight © 2004 - Observatoire Océanologique de Villefranche sur Mer - M.C. (Dernière mise à jour: 26 novembre 2004)